• «L’hypnose est un état naturel ans lequel on se trouve lorsqu’on est happé par un bon livre ou un bon film, un état de conscience modifié. On est là… sans être là.»

  •  HYPNOSE

    Activer ses ressources inconscientes

    Formée en tant que praticienne en hypnose dans le domaine du travail social, Catherine Favre y voit un outil supplémentaire pour travailler sur le mieux-être et permettre de dépasser des blocages. Rien de plus. Amateurs de magie s’abstenir!

    N’imaginez pas de grands gestes, de musique à suspense et de sujets qui obéissent au doigt et à l’œil à des injonctions douteuses… «Il n’y a rien de magique. La personne sait toujours où elle est, ce qu’elle fait, et choisit volontairement de se laisser accompagner vers telle ou telle dimension d’elle-même.» Actuellement en train de terminer un CAS en Art et techniques hypnotiques dans les domaines de la santé et du travail social à l’Université de Genève, Catherine Favre pratique l’hypnose ériksonienne. D’après Erickson, l’hypnose est un réservoir d’expérience et de sagesse qui peut constituer un terreau fertile en solutions potentielles pour nos problèmes. «Il s’agit d’un état naturel, que chaque être humain connaît. Il se produit par exemple lorsqu’on est immergé dans un bon livre ou un film passionnant. On est là… sans vraiment être là.» Le praticien en hypnose accompagne la personne dans un «état modifié de conscience» cela permet au sujet hypnotisé d’accéder à ses ressources inconscientes.

    De l’hypnose à l’auto-hypnose

    «Intégrée dans une démarche globale, l’hypnose aide efficacement à remettre du mouvement dans les situations bloquées, grâce au monde imaginaire.» Déprime, stress, préparation mentale, difficultés d’apprentissage ou professionnelles, manque de confiance en soi, prise de parole en public, problème affectifs ou relationnels, les situations qui s’y prêtent sont nombreuses. Et Catherine Favre invite ses clients à cultiver l’accès à cet inconscient et à leurs ressources.

    «D’ailleurs, la plupart du temps, je propose aux personnes qui ont fait cette expérience d’hypnose de pratiquer l’auto-hypnose et de faire cette démarche par eux-mêmes.»

    > Intéressé-e? N’hésitez pas à me contacter mainteant.