• «Il y a écouter, et… écouter. Dans une relation d’aide, l’écoute est profonde, bienveillante et la personne est accompagnée dans sa souffrance, sans jugement.»

  • RELATION D’AIDE

    Déposer son fardeau, trouver une oreille attentive

    Sur le chemin de la vie, les obstacles et les accidents se succèdent. Dans la relation d’aide, Catherine Favre offre un espace d’écoute confidentiel et bienveillant. Et accompagne un nouveau cheminement.

    Parfois l’épaule de la personne proche ne suffit pas, on rêve d’une oreille attentive, bienveillante, extérieure, d’un endroit où déposer son fardeau et respirer un peu, hors de tout jugement et en toute confidentialité. «A la différence du coaching, explique Catherine Favre, la relation d’aide n’accompagne pas un projet, ne vise aucun objectif. Il s’agit simplement d’être là, à disposition pour entendre une difficulté scolaire, une situation personnelle problématique, une détresse liée à un diagnostic médical, une angoisse suite à un échec, etc.»

    Prendre conscience de ses propres ressources

    Dans ces cas-là, Catherine Favre se met à disposition et à l’écoute, avec empathie et professionnalisme. Au bénéfice d’un Diplôme d’Étude Appliquée de l’Éthique de la relation d’aide et d’un CAS en accompagnement spirituel, elle accompagne les personnes qui la consultent dans leurs réflexions, les aide à trouver le chemin, à prendre conscience de leurs propres ressources et à emprunter la voie de la guérison qu’ils auront choisie.

    > Intéressé-e? N’hésitez pas à me contacter maintenant.